Est-ce que je vais oser… et si je ne sais pas quoi dire… ?


Nombre de consultations : 440

Bonne nouvelle : toutes les personnes qui savent parler — compétence acquise dans la petite enfance — sont en mesure de mener à bien un dialogue improvisé !

A bien y réfléchir, c’est ce que nous faisons dans la vie quotidienne : on pose des questions, on répond à celles des autres, on raconte des histoires (ex : ce qui vous est arrivé hier dans le métro…) et on écoute aussi, on s’intéresse, on s’implique, on échange. Facile !

La seule différence, c’est que le point de départ des dialogues est induit « artificiellement ». On va se projeter dans une situation fictive et « faire comme si ». Certaines personnes vont parvenir d’emblée à créer des dialogues vraiment drôles, d’autres commenceront par rester dans le convenu, puis gagneront en audace, en originalité !

Imprimer